Forum

Actualités-société-débats Hold up la vidéo polémique Hold up vidéo polémique

truc en bidule Membre non connecté

Modérateur

Rang

Avatar

Modérateur

Inscrit le : 02/11/2020 à 23h31

Messages: 117

Le 17/11/2020 à 15h24

Reprise du message précédent

Ah oui, à 30 ans il est grand temps en effet. :p Edité par truc en bidule Le 17/11/2020 à 15h25
   
SETI Membre non connecté

Toilien Bazooka

Rang

Avatar

Inscrit le : 11/11/2020 à 22h06

Messages: 139

Le 17/11/2020 à 22h23
Ulule est comme le revolver pas dangereux en soi , seul l'usage qu'en fait l'humain peut l'être !


Ni rire, ni pleurer, ni haïr, mais comprendre.
Site web    
SETI Membre non connecté

Toilien Bazooka

Rang

Avatar

Inscrit le : 11/11/2020 à 22h06

Messages: 139

Le 20/11/2020 à 19h21
Ce qu'en dit ce jour Mediapart :


Le documentaire «Hold-Up», une parodie d’investigation
17 novembre 2020 Par Lucie Delaporte

Le film de Pierre Barnérias, qui entend révéler le « plan caché » derrière la pandémie de Covid-19 – et a été vu près de trois millions de fois en une semaine –, mime le travail de l’investigation journalistique. Il en est pourtant le consternant contre-exemple.

De nombreux experts, des témoins se succèdent devant la caméra. On montre des documents, avec des extraits passés au Stabilo, tandis qu’une voix off pose, l’air grave, les questions qui dérangent… Tout cela sur fond de musique inquiétante. Pas de doute, le film Hold-Up – qui tente de montrer que la pandémie de Covid-19 a été créée de toutes pièces pour servir les intérêts des puissants – emprunte bien tous les codes du documentaire d’investigation.


Ni rire, ni pleurer, ni haïr, mais comprendre.
Site web    
truc en bidule Membre non connecté

Modérateur

Rang

Avatar

Modérateur

Inscrit le : 02/11/2020 à 23h31

Messages: 117

Le 20/11/2020 à 19h35
Pour servir les intérêts des puissants ?
   
SETI Membre non connecté

Toilien Bazooka

Rang

Avatar

Inscrit le : 11/11/2020 à 22h06

Messages: 139

Le 20/11/2020 à 22h07
truc en bidule :
Pour servir les intérêts des puissants ?


Demande donc à Mediapart ?


Par contre personnellement je ne dirais pas créė par les puissants (d'après les complotistes) mais dont les puissants profitent très bien.


Ni rire, ni pleurer, ni haïr, mais comprendre.
Site web    
truc en bidule Membre non connecté

Modérateur

Rang

Avatar

Modérateur

Inscrit le : 02/11/2020 à 23h31

Messages: 117

Le 20/11/2020 à 22h32
Bah c'est payant, je vais pas m'abonner pour lire ça sans garantie d'avoir ma réponse... 'fin bon, pas grave.
   
SETI Membre non connecté

Toilien Bazooka

Rang

Avatar

Inscrit le : 11/11/2020 à 22h06

Messages: 139

Le 23/11/2020 à 20h07
Concernant ce "torchon" encore entendu ce jour, des propos dans cette vidéo du genre j'ai une personne qui m'a dit avoir vu ou entendu, j'ai un beau-frère qui a vu, une gendarme m'a dit que ! Mais aucun témoignage de ces personnes en direct !


Ni rire, ni pleurer, ni haïr, mais comprendre.
Site web    
SETI Membre non connecté

Toilien Bazooka

Rang

Avatar

Inscrit le : 11/11/2020 à 22h06

Messages: 139

Le 27/11/2020 à 19h36
Lolo :




Mais encore ? :gulp:


Ni rire, ni pleurer, ni haïr, mais comprendre.
Site web    
Mightymax Membre non connecté

Administrateur

Rang

Avatar

Administrateur

Inscrit le : 02/11/2020 à 18h29

Messages: 95

Le 27/11/2020 à 20h42
Je pense qu'il voulait partager une vidéo mais sur certain site il faut faire partager puis choisir iframe et mettre en balise HTML ce qui ressemble au 5 dans l'éditeur bbcode.


Je ne vise pas avec ma main.Celui qui vise avec sa main a oublié le visage de son père.Je vise avec mon oeil.Je ne tire pas avec ma main.Celui qui tire avec sa main a oublié le visage de son père.Je tire avec mon esprit.Je ne tue pas avec mon arme.Celui qui tue avec son arme a oublié le visage de son père.Je tue avec mon coeur.
   
Lolo Membre non connecté

Modérateur

Rang

Avatar

Modérateur

Inscrit le : 02/11/2020 à 21h17

Messages: 31

Le 27/11/2020 à 22h12
Edité par Lolo Le 27/11/2020 à 22h13
Site web    
truc en bidule Membre non connecté

Modérateur

Rang

Avatar

Modérateur

Inscrit le : 02/11/2020 à 23h31

Messages: 117

Le 27/11/2020 à 22h23
Elle raconte quoi cette vidéo-mystère ? Je n'arrive pas non plus à la visualiser avec l'url. Edité par truc en bidule Le 27/11/2020 à 22h23
   
Lolo Membre non connecté

Modérateur

Rang

Avatar

Modérateur

Inscrit le : 02/11/2020 à 21h17

Messages: 31

Le 28/11/2020 à 15h33
J'ai modifier le lien et il fonctionne
Site web    
SETI Membre non connecté

Toilien Bazooka

Rang

Avatar

Inscrit le : 11/11/2020 à 22h06

Messages: 139

Le 02/12/2020 à 21h08
Article de Médiapart de ce jour :


Les relais du conspirationnisme: «Hold-up» sur une contre-culture
2 décembre 2020 Par Lucie Delaporte et Khedidja Zerouali

L’incroyable succès du documentaire Hold-up, qui affirme que la pandémie est une immense manipulation au profit d’une petite élite affiliée à Bill Gates, doit beaucoup aux très nombreux influenceurs – issus de la mode, de la télé-réalité ou de la diététique – qui ont offert un écho inattendu à des thèses nées dans l’extrême droite américaine.



Cet article est en accès libre.

La censure du documentaire Hold-up sur la plateforme Vimeo – retiré moins de 24 heures après sa mise en ligne pour cause de contenu complotiste – a sans doute contribué, par un classique « effet Streisand », à attiser l’intérêt pour le film en augmentant sa diffusion. Mais l’incroyable succès du film, vu plus de trois millions de fois en quelques jours, tient surtout au nombre de comptes influents sur les réseaux sociaux – issus de sphères très variées – qui l’ont abondamment relayé.

Pot-pourri des thèses conspirationnistes qui circulaient depuis des mois sur certains comptes, Hold-up est arrivé sur un terrain déjà très préparé. Une armée d’internautes chauffés à blanc par certains « influenceurs » était déjà prête, depuis quelques mois, à propager ces « vérités cachées » sur la crise sanitaire.

Ils parlent habituellement de santé, de médecine douce, de yoga ou de mode. Depuis le début de la crise sanitaire et le premier confinement, certains de ces comptes très suivis se sont mis à relayer des contenus mettant en cause la réalité de la pandémie de Covid-19, mais aussi des thèses proches ou explicitement QAnon, cette théorie selon laquelle un grand complot « pédo-sataniste » serait à l’œuvre, et dont seul Donald Trump pourrait nous sauver. La pandémie n’étant qu’une invention de la « cabale » pour mieux contrôler les masses.

Pour le chercheur Marc Tuters, chercheur au département Média et Culture de l’Université d’Amsterdam, qui a beaucoup travaillé sur les réseaux QAnon, ces nouveaux relais – plutôt inattendus – de ces thèses conspirationnistes, issues de l’extrême droite américaine, correspondent à une deuxième vague du mouvement qu’il a baptisé les « QAnon pastel », car adapté à l’esthétique léchée des comptes Instagram. Observé aux États-Unis, le phénomène a aussi pris pied en France, en dessous des radars médiatiques. Tenter de comprendre la stupéfiante réception d’un documentaire de si mauvaise facture, implique de prendre conscience de cette « contre-culture », défiante à l’égard des médias traditionnels ou des institutions, et dopée par les angoisses nées à la crise sanitaire.

« Ce sont souvent des femmes, qui s’intéressent au bien-être, à la méditation, au yoga, ou à la santé alternative. Elles ont une vraie force de frappe, car elles parlent souvent au nom de la défense des enfants. Il y a beaucoup de mères de famille quadras ou quinquagénaires. On est assez loin de la base classique de l’extrême droite », explique, côté français, le chercheur Tristan Mendès-France, spécialiste des réseaux sociaux conspirationnistes. Il rappelle en outre que la lutte contre la pédocriminalité est devenue le cheval de Troie de la diffusion des théories QAnon au niveau mondial.

L’efficacité de la diffusion de leurs messages tient à la fois au fait qu’ils ou elles ne sont pas identifié·e·s comme des personnalités engagées sur un terrain politique. Ils sont donc au-dessus de tout soupçon. « Il faut aussi comprendre que ces personnes sont mues par un sentiment d’urgence. Ils défendent une cause vitale. Si je pense qu’un complot veut exterminer 3 milliards d’individus, que des milliers d’enfants sont kidnappés pour être violés, je sors dans la rue et je préviens tout le monde ! », souligne le chercheur. Et d’ajouter : « Avec cette conviction, ils ont un ascendant naturel. »

Quelques clics peuvent faire basculer d’un site de diététique à des vidéos expliquant que le vaccin contre le Covid contiendra des nanoparticules sensibles à la 5G pour contrôler les esprits. La force de la diffusion de Hold-up tient au fait qu’il a touché des cibles très différentes, des personnes intéressées par la médecine douce ou le New Age, en passant par des instagrameuses mode, des stars de télé-réalité, ou des coachs en développement personnel.


l'article complet : article_925774.pdf

Edité par SETI Le 02/12/2020 à 21h14


Ni rire, ni pleurer, ni haïr, mais comprendre.
Site web    
Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie